DS Aéro Sport Lounge : une nouvelle forme d'automobiles



Face au défi des quotas d'émissions de CO2 qui imposent une redéfinition des formes pour limiter l'empreinte carbone de l'automobile, DS répond avec un nouveau type de carrosserie qui mise, plus que jamais, sur l'aérodynamisme.


Aéro Sport Lounge se veut comme une nouvelle forme d'automobiles conciliant espace à bord et style racé, intelligent autant que poétique, feutré autant que généreux. Grâce à une étude aérodynamique poussée, DS parvient à créer une automobile atteint une efficacité aérodynamique optimal. En effet, grâce à sa ligne de toit plongeante qui réduit la traînée et par un conduit d'air qui va de la calandre, pleine, aux appendices latéraux, l'air sculpte le nouveau concept DS pour abaisser au maximum son effort et ainsi gagner de précieux kilomètres en autonomie.

Car, bien évidemment, le DS Aéro Sport Lounge est une automobile électrique qui tire profit de l'expérience de DS en Formula E. Grâce à sa motorisation de 500 kW soit 650 chevaux, le DS Aéro Sport Lounge offre des accélérations digne des pures sportives avec, notamment, un 0 à 100 expédié en 2.8 secondes sans que son autonomie n'en souffre car il adopte une batterie de nouvelle génération offrant 110 kWh permettant une autonomie supérieure à 650 kilomètres.

Avec Aéro Sport Lounge, DS réinvente également son design puisque le concept inaugure un nouveau langage stylistique que l'on retrouvera bientôt en série. Ainsi, la calandre, fermée, devient écran et abritent les capteurs et autres calculateurs nécessaires aux technologies présentes à bord. Aux deux extrémités de cette calandre, qui rappelle le concept DS numéro 9, vient se nicher des nappes lumineuses, appelées DS Light Veil et qui préfigure la signature lumineuse des futures DS.

Un intérieur revisité A l'intérieur, DS va encore plus loin en réinterprétant les écrans afin que ceux-ci s'intègrent à l'ensemble de l'habitable plutôt que l'encombrer. Ainsi, sur la planche de bord, deux larges lames sont présentes. Celle du bas, habillée de satin de coton, sert à la projection des informations depuis la lame supérieure. Les informations de conduite étant projetées directement sur le pare-brise en réalité augmentée. Deux autres écrans, situées sur les extrémités, servent à la rétrovision numérique avec l’ensemble des commandes de paramétrage et de confort. DS a voulu créer un environnement luxueux avec, pour chaque passager, un écran individualisé. Entre les sièges, l’accoudoir central sert de guide. Il lit, interprète et répond à chaque mouvement de la main. Grâce à un partenariat technologique avec Ultraleap, une start-up basée dans la Silicon Valley, DS AERO SPORT LOUNGE donne une idée des futures interactions dans les habitacles. En conjuguant Leap Motion et Ultrahaptics, la main commande d’un geste et reçoit une réponse sensorielle. Des capteurs détectent chaque mouvement et de minuscules haut-parleurs pulsent une onde qui offre un ressenti proche d’une masse solide.

Sans cesse simplifié pour davantage de sérénité, les façons d’interagir avec l’environnement font le grand écart, d’un monde totalement on-line à un désir de déconnexion. DS AERO SPORT LOUNGE distord le temps. Le rapport à la durée diffère selon les envies, concentré sur la conduite et le plaisir ou sur l’infini du voyage.

IRIS, l’intelligence artificielle de DS AERO SPORT LOUNGE, trouve sa place au centre de la planche de bord pour contrôler l’ensemble par de simples discussions.

DS utilise la paille comme nouveau matériau noble En effet, DS pare la planche de bord ainsi que le dossier des sièges en marqueterie de paille, une matière façonnée qui représente une parfaite alchimie entre le luxe artisanal et la volonté de travailler durablement. La paille, une matière commune et frugale, devient un signe de noblesse par le savoir-faire unique d’un atelier parisien.

Les matières naturelles prennent place à bord de DS Aéro Sport Lounge avec notamment le satin de coton qui habillent les sièges qui offrent une surface est extrêmement douce grâce à un tissage très fin qui assure une robustesse et une douceur incomparables.

Dans les portes, un tissu technique tressé en microfibre tri-matière intègre une multitude de joncs transparents et apporte une lumière d’ambiance dans l’habitacle. Le tressage unique, réalisé par un artisan d’exception, mêle l’art à la technologie.

Matière des plus humbles, la paille est redevenue un outil de luxe. Tirée des techniques du XVIIe siècle, cette tradition prend une place de choix dans l’art décoratif grâce à l’atelier de Lison de Caunes. Façonnée sur mesure dans l’habitacle de DS AERO SPORT LOUNGE, la paille de seigle brille par son toucher soyeux et ses reflets chatoyants. La matière première est abondante et naturelle. Cultivée et récoltée à l’ancienne en Bourgogne, elle est ensuite séchée et teintée avant d’être fendue tige par tige selon une technique ancestrale pour être encollée sur son côté mat et aplatie au plioir sur son support. Le vernis en silice naturel de la paille la rend résistante à la chaleur et imperméable.

En conclusion, DS invente avec, Aéro Sport Lounge une nouvelle espèce automobile plus responsable et plus proche de la nature. L'aérodynamisme actif vient aider la voiture à maximiser son autonomie permettant de lui ouvrir les portes des longs départs en réduisant, autant que possible, son empreinte carbone. DS inaugure également un nouveau langage stylistique qui se retrouvera très rapidement sur les futurs modèles de série de la marque.

48 vues

© 2020 - Passion DS - Contact : passiondsauto@gmail.com

logo2020-essai3-9.jpg
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon